L’energie hydraulique : définition, fonctionnement

Comment fonctionne l’energie hydraulique ? Par définition, l’energie hydraulique est un procédé permettant de fabriquer de l’électricité au niveau des centrales hydroélectriques par la force de l’eau. Son origine dépend de la hauteur de la chute ou du débit des rivières et des fleuves considérée comme les centrales de fils d’eau. Elle dépend également du cycle de l’eau. Voilà pourquoi le système d’exploitation d’énergie est renouvelable. L’eau de la terre et des océans s’évapore sous l’action du soleil. Elle se condense alors en nuages mobiles sous l’effet du vent. La chute de la température terrestre provoque des précipitations alimentant l’eau des rivières, des lacs et des océans. La retenue et la conduite forcée de l’eau. PLus d'info sur lesmaitresdelenergie.fr Pour l’accumulation de l’eau, un barrage est installé pour retenir l’écoulement naturel. Sur ce, une énorme quantité d’eau s’accumule et forme un lac de retenue. Après le stockage, l’eau s’engouffre dans une longue installation de tuyaux métalliques appelés les conduites forcées. Ces derniers conduisent l’eau en contrebas dans la centrale hydraulique. La majorité des centrales hydrauliques en France dirigée par EDF sont automatisées. Chaque centrale s’active automatiquement en fonction des programmes prédéfinis et selon les besoins en électricité. colombie-bernard.fr La production d’électricité et l’adaptation de la tension kelenergie.fr À la sortie des tuyaux dans la centrale hydraulique, la force de l’eau met en marche une turbine. Cette dernière tourne pour faire fonctionner un alternateur. En accumulant l’énergie renouvelable fournie par la turbine, l’alternateur effectue la production de courant électrique alternatif. Ainsi, la puissance de la centrale hydraulique dépend du débit et de la hauteur de la chute d’eau. Un transformateur joue ensuite le rôle d’un éleveur de la tension du courant électrique issue de l’alternateur pour faciliter le transport dans les lignes à très haute tension. L’eau qui a perdu de sa puissance en passant par la turbine rejoint la rivière à l’aide d’un canal de fuite. De ce fait, rien ne se perd, mais tout se crée dans le système d’exploitation de l’energie hydraulique. Pour une meilleure sécurité, la visite sans l’assistance d’un technicien et d’un accompagnateur expérimenté de la centrale hydraulique en France est fortement interdite par l’EDF. fermeture-fessenheim.fr